A la poursuite du bonheur…

> > A la poursuite du bonheur… ; écrit le: 15 janvier 2013 par sarah modifié le 15 novembre 2014

Il n’est jamais trop tôt ou trop tard pour chercher à être heureux !

Pour Epicure, la fin de l’existence humaine est le bonheur.  « Avec le bonheur nous avons tout ce qu’il nous faut et si nous ne sommes pas heureux, nous faisons tout pour l’être »

Rêves comme si tu vivais éternellement, vis comme si tu mourrais demain…

Il est important de vivre et de savourer chaque instant présent car ce moment ne reviendra jamais !

Ayez confiance en vous, car la confiance en soi demeure la clé du bonheur, c’est une force qui pousse à l’action. Alors on s’amuse, on prend des risques, on se bat. On choisit de vivre  une vie qui n’appartient qu’à nous qui sera constituée de nos choix, et uniquement d’eux! C’est faire le choix de la liberté, avec les avantages et les inconvénients que cela comporte. Mettez donc votre vie au service de vos rêves, et faites en sorte de vivre sans regrets !

« Faites une seule fois, dit Epicure, l’expérience du plaisir vrai, et vous êtes dans la pure sagesse. Comment ? Direz-vous. J’ai déjà fait, heureusement, l’expérience du plaisir ! Et je n’en suis pas devenu un sage pour autant. Alors, vous répondra Epicure, c’est que ce n’est pas le plaisir dont vous avez fait l’expérience, mais son apparence »

Etre heureux c’est accepter que l’on n’a pas la vie de ses rêves, mais mettre en œuvre tous les moyens possibles pour la changer, pour l’améliorer et pour y accéder ! C’est croire en soi, agir et Influencer sa vie. Dans le bon, comme dans le mauvais sens. Soyez l’acteur de votre vie et non le spectateur !

Appréhendez la vie de façon positive, en comprenant qu’on en a la parfaite maîtrise. Qu’être heureux résulte en grande partie de l’état d’esprit qu’on décide d’adopter.

« Mais alors, qu’est-ce que le plaisir, le vrai ? Rien d’autre, affirme Epicure, que l’absence de douleur. A chaque fois que nous n’avons mal nulle part, en effet, le comble du plaisir, l’absolue béatitude nous sont offerts : pure joie d’être, pur plaisir de se sentir vivant »

Le bonheur est fait d’instants fugitifs mais d’une immense intensité…

Le bonheur tant recherché tient davantage à un état d’esprit, une attitude intérieure, qu’à des éléments extérieurs. En effet, être heureux est un choix que nous pouvons tous prendre à un moment de notre vie. Une fois cette décision prise, il n’en tient qu’à nous d’y travailler.

Vivre dans le présent, au lieu de passer son temps à penser au passé ou à rêver de l’avenir, c’est ouvrir notre esprit plutôt que de le limiter. Quand on est capable d’apercevoir exactement ce qui est maintenant sans être influencé par le passé ou certaine attente de l’avenir, ne voir rien d’autre que l’instant précis du moment actuel, alors il semble qu’il n’y ait plus d’obstacles. À chaque seconde, le choix nous appartient de vivre vraiment, de nous embellir, de nous laisser toucher, émouvoir. Quelles que soit la vie que nous menons, notre bonheur peut être accru en restant ouvert à toutes les occasions de plaisir.

vidéo: A la poursuite du bonheur…

← Article précédent: HONTE ET NARCISSISME En France : analité et moi idéal Article suivant: OCTAVE MANNONI : UNE THEORIE CACHEE DE LA HONTE CHEZ FREUD


Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles de tout le site