/*

Les étapes du deuil

Vous êtes ici : Accueil » Famille » Les étapes du deuil
Les étapes du deuil

Le deuil:

Le deuil est une réaction et un sentiment de tristesse éprouvé après la mort d’un être cher. Souvent associée à la souffrance, le chagrin est aussi considéré comme un processus nécessaire pour la délivrance. Quand un événement provoque une crise dans la vie d’un individu, un changement radical est établie. Le deuil a aussi le sens de «perte permanente » d’un objet dont il est titulaire. Il s’agit d’un processus actif: un voyage intérieur

Les étapes du deuil :

Etape 1 – Le Choc :

C’est une phase courte. L’annonce d’une rupture, conduisant à un constat, une annonce laisse la personne sans émotion apparente. Le terme de sidération peut tout à fait convenir pour qualifier la réaction de la personne face à l’information transmise.

Etape 2 – Le Déni :

C’est le refus de croire l’information. Le rejet de l’information fait place à une discussion intérieure ou/et extérieure. Il ne faut cependant pas croire que la brièveté de cette phase . Certaines personnes s’enferment dans cet état de déni, de refuge.

Etape 3 – La colère et le marchandage :

C’est la confrontation avec les faits qui va engendrer une attitude de révolte, tournée vers soi et vers les autres. c’est aussi une phase de marchandage qui peut prendre une tournure « magico-religieuse ». On promet à une « entitée invisible » de ne plus faire telle ou telle chose si la situation originelle pouvait revenir. Les intensités peuvent être variables, selon la maturité affective de la personne. La pensée de la personne s’alimente de fortes contradictions. Elle peut s’emporter par ou s’enfermer dans le plus grand mutisme. Des pulsions de vengeance peuvent ainsi la pousser à avoir des comportements qu’elle ne comprend pas elle-même. En fait, la personne est confrontée à l’impossibilité d’un retour à la situation première. Elle doit faire le deuil, et passe par de nombreuses émotions : reproches, remords, ressentiments, dégoûts, de la répulsion, séduction ou agression.

Etape 4 – La tristesse :

C’est un état de désespérance.

Etape 5 – La résignation :

C’est l’abandon de cette lutte au cours de laquelle la personne peut avoir le sentiment d’avoir tout essayé pour revenir à la situation perdue. Elle n’a aucune visibilité de ce qu’elle peut faire. Cette résignation peut aussi se composer de rejet.

Etape 6 – L’acceptation :

Dans cette étape, la personne accepte la perte . En l’acceptant, elle est capable de garder les beaux moments mais aussi les moins bons. Elle commence à avoir plus confiance en elle, se sent mieux et l’avenir ne semble pas aussi noir qu’avant.

Etape 7 – La reconstruction :

l’acceptation seule ne suffit pas. Il faut reconstruire progressivement. La personne en deuil prend conscience qu’elle est en train de se réorganiser pour répondre aux obligations liées à toute vie en société. Se reconstruire amène à mieux se connaître, à découvrir ses ressources personnelles et à prendre conscience de son existence. Cette démarche développe la confiance en soi-même. Le sentiment de vulnérabilité fait place à une nouvelle énergie et, pour le croyant, une plus grande confiance en Dieu.

Les étapes du deuil

2 Responses to "Les étapes du deuil"

  1. Frederic  20 décembre 2012 at 13 h 55 min

    10 ans après qu’elle se soit pendu ! Et je sais toujours pas où j’en suis et qui je suis ! Je me suis perdu en route, je me suis laisser prendre au jeu de l’oubli en fumant joint sur joint, en oubliant ce que je suis, aujourd’hui je suis juste une coquille vide, je ne fais aucun pas vers l’avant, j’ai 30 ans et je vis chez la mère qui en a le double… Perdu dans ce monde, c’est pas facile… J’espère trouver mon chemin mais mes actes ne suggèrent rien allant dans ce sens ! Triste est ce monde, mon coeur est en miettes…

    Répondre
    • Frederic  20 décembre 2012 at 13 h 57 min

      Comment faire pour me « reconstruire » je n’ai pas l’air d’en avoir l’envi ni la force…

      Répondre

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié