/*

L’enfance (partie I)

Vous êtes ici : Accueil » ENFANCE » L’enfance (partie I)
L’enfance (partie I)

L’enfance est la période où l’individu n’a pas encore achevé sa croissance.Le stade terminal de l’enfance serait à la fin de la croissance.C’est pourquoi certains psychologues pensent que l’enfance est la « période de la maturation en attendant la maturité ».On peut donc affirmer que l’enfant est l’être humain dont la structure biologique,mentale,psychologique n’est pas encore achevée.

LES DIFFÉRENTES PÉRIODES DE L’ENFANCE

En matière de développement de l’enfant,il existe deux grandes périodes selon l’approche piagetienne:

-La période de l’intelligence sensori-motrice,

-la période de l’intelligence symbolique

LA PÉRIODE DE L’INTELLIGENCE SENSORI-MOTRICE

Elle s’étend de la naissance à l’âge de 2 ans.C’est la période au cours de laquelle l’enfant manipule les objets,exerce tous ses sens,cherche à comprendre son environnement.

Il pousse,tire,froisse,se promène,va et revient,examine les objets, identifie les personnages qui l’entourent.C’est ce qu’on appelle la conduite exploratoire. C’est à travers le concept de schème que Piaget explique le processus de développement chez l’enfant: structure mentale qui permet d’agir. Pour Piaget,il y a des termes sensori-moteurs innés qui permet à l’enfant de comprendre son environnement.Au fil des temps,les schèmes innés deviennent insuffisants et l’organisme est bien amené à la transformation pour donner naissance à des structures importantes.Au début,c’est le schème succer après les schèmes nourrire et succer se combinent pour permettre aux enfants de porter les objets à la bouche.Ce nouveau schème à l’aide du guidage visuel permet la manipulation du biberon par l’enfant lui-même puis celle de la cuillère avec beaucoup de précision,dans la coordination des mouvements.Pendant la période sensori-motrice,on assiste à une décentration progressive c’est à dire à un changement de référence qui prépare l’enfant à sortir progressivement de l’égocentrisme. L’égocentrisme est la situation de l’enfant qui ne considère le monde que de son point de vue.

L’enfant perçoit le monde d’un point de vue qui lui est propre.Le terme égocentrisme suggère dans une certaine mesure que l’enfant rapporte tout à lui et de ce fait se considère comme le centre du monde.La vision de l’enfant n’est pas débarrassée de toutes subjectivités.Il part de lui même pour donner toute explication alors que toute explication scientifique doit se débarrasser de son moi.

LA PÉRIODE DE L’INTELLIGENCE SYMBOLIQUE

Ici,l’enfant commence à faire des opérations intellectuelles.Il évalue,classe,mesure,serie.Il découvre ainsi qu’à partir d’un support concret que ce qu’il vient de faire peut se défaire puis se refaire de la même façon ou sous d’autres formes.En d’autres termes,l’enfant découvre qu’il existe des actions reversibles.La reversibilité est la propriété de certains actions dont l’effet peut être reversé ramenant les choses à redevenir comme elles étaient.Le période de l’intelligence symbolique comporte trois sous-stades.

Il s’agit du sous-stade des opérations opératoires,le sous-stade des opérations concrètes et le sous-stade des opérations formelles.

vidéo: L’enfance (partie I)

https://www.youtube.com/watch?v=PqO0wZllOKY

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié