Un site du réseau encyclopédique Savoir.fr
➔ PSYCHOLOGIE

Psychologie décompensation (psychique ou psychopatique)

Vous êtes ici : » » Psychologie décompensation (psychique ou psychopatique) ; écrit le: 12 janvier 2012 par Hela modifié le 27 janvier 2018

download (6)Synonyme de désorganisation psychique. La décompensation désigne l’effondrement de la personnalité du sujet, soit encore la perte déséquilibré psychique aménagé jusqu’alors par le sujet, à l’intérieur de la lignée structurelle de personnalité qui est la sienne (voir structure de personnalité).La décompensation révèle à un moment donné la présence d’un excès de tensions (voir pulsion ; traumatisme) dans la psyché du sujet que celui-ci, ou plutôt son Moi, ne peut plus contenir, endiguer, gérer par ses habituels moyens de défense. La décompensation entraîne alors l’apparition de troubles psychopathologiques chez le sujet, lesquels constituent un essai ultime de gestion des conflits ou traumas vécus. La nature des symptômes psychopathologiques présentés le  sujet est en principe en adéquation avec son type de personnalité : psychose pour le sujet de personnalité psychotique, névrose pour le sujet de personnalité névrotique, dépression (-limite) pour le sujet état-limite.

Dès lors que les conflits ou les souffrances ayant généré ce surcroît de tensions auront pu être apaisé, voire même élaborés, alors le sujet pourra réaménager son équilibre psychique, la personnalité se trouvera de nouveau compensée au plan psychologique.



Articles liés

Psychologie dépression
Tout savoir sur l’angoisse
Que faire contre l’anxiété ?
Personnalité histrionique
Moyens et stratégies thérapeutiques des schizophrénies
Trouble de la personnalité

← Article précédent: Article suivant:

3 réponses pour "Psychologie décompensation (psychique ou psychopatique)"

  1. La rédaction  21 octobre 2017 at 19 h 45 min

    Intéressant

    Répondre
  2. Chouna  18 février 2018 at 17 h 06 min

    C est incromprehensible tous ces termes

    Répondre
  3. sanoussi chaibou Issaka  4 mai 2018 at 2 h 40 min

    vraiment c’est très intéressant, ça résume beaucoup de chose surtout pour un fan de la psychopathologie comme moi. Merci

    Répondre

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles