Psychologie audition

> > Psychologie audition ; écrit le: 11 janvier 2012 par Hela

L’audition est la capacité de capter certains sons et de se les représenter. La réception et le codage du son sont permis par différents organites de l’oreille. L’oreille est composée de trois parties.

Oreille externe:

C’est le pavillon dont le rôle est de faire converger les ondes sonores au niveau du tympan, membrane qui vibre en fonction de la pression des molécules de l’air (= son).

Oreille moyenne:

Elle est formée de trois petits os, marteau, enclume et étrier, qui s’emboîtent de manière à amplifier les résonances du tympan.

Oreille interne:

C’est dans l’oreille interne que naît véritablement la représentation sonore. L’oreille interne est composée d’un os creux qu’on appelle le limaçon en raison de sa forme de coquille d’escargot et qui renferme l’organe nerveux responsable des sensations auditives, la cochlée (on prononce « codé ») (Gribenski, 1964). La cochlée est constituée d’une paroi membraneuse tapissant l’intérieur du limaçon et d’une membrane qui flotte dans le liquide intersticiel. En ondulant, la membrane (dite « tectoriale ») stimule les cils de cellules ciliées de la base de la paroi et produit le signal nerveux envoyé dans les aires auditives du cerveau. Le physiologiste hongrois Georg von Bekesy (prix Nobel de médecine en 1961) observa les ondula­tions de la membrane sur de véritables limaçons percés de petites fenêtres. Il montra que le sommet des ondulations est près de l’étrier pour les fréquences hautes (sons aigus) et de plus en plus loin vers le sommet du limaçon pour les sons de basse fréquence (sons graves) (von Bekesy, 1957). On perçoit principalement trois paramètres des sons : l’intensité ou force du son (qui correspond à la pression des molécules d’air que reçoit l’oreille) ; la fréquence (nombre de vibrations par seconde de l’onde sonore) est perçue comme la hauteur ou tonalité, c’est-à-dire les graves ou les aigus. Les limites moyennes perceptibles vont approximativement de 20 Hz (hertz = nombre de vibrations par seconde), sons très graves de l’orgue, à 20 000 Hz, les sons les plus aigus ; la voix humaine va de 100 (voix d’homme) à 300 (voix de femmes ou d’enfants).

← Article précédent: Comment diminuer le trac avant un examen ? Article suivant: Psychologie autisme


Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles de tout le site