Le stress et l’argent : Des personnalités prédisposées

> > Le stress et l’argent : Des personnalités prédisposées ; écrit le: 15 mars 2012 par chayma modifié le 18 novembre 2014


Notre histoire et notre personnalité influencent notre manière de réagir vis-à-vis du stress. Une typologie a été étudiée, qui met en évidence deux types de personnalités prédisposées au stress.

La personnalité de type A

Dont la meilleure illustration est le personnage de Louis de Funès dans la plupart de ses films. Il a souvent campé des rôles d’individus excités, qui accélèrent leur rythme de vie tout au long du film, épuisant les spectateurs qu’ils ne manquent pas d’entraîner avec eux. Ces personnages sont ambitieux, impulsifs et ne peuvent se permettre la moindre pause, considérée comme du temps perdu. Bon nombre des requins de la finance ou de jeunes cadres dynamiques relèvent de cette catégorie. Durant des années, par souci de productivité, des méthodes de management ont été enseignées et utilisées au sein de grands groupes industriels afin de transformer leurs employés en véritables obsédés de la réussite financière. Les golden boys, qui centrent leur existence sur le gain d’argent, en sont les descendants.

La personnalité de type B

A l’opposé, est introvertie, peu expansive et prend l’allure du faux calme. En fait, les personnalités de type B sont tourmentées intérieurement et se livrent à d’incessantes ruminations anxieuses. Il s’ensuit pour eux des somatisations, l’apparition de maladies dites psychosomatiques. Ce qui ne peut se dire avec des mots se dira avec des maux. La catégorie des radins et avares relève davantage de cette typologie.Vidéo : Le stress et l’argent : Des personnalités prédisposées

Vidéo: Le stress et l’argent : Des personnalités prédisposées

← Article précédent: Le stress et l’argent Article suivant: Le stress et l’argent : Une prédisposition aux jeux d’argent et aux dépenses excessives


Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles de tout le site