A l’ occasion de la journée mondiale de l’autisme: Nouveautés en matière de l’ autisme, la prévention semble une perspective d’avenir.

> > A l’ occasion de la journée mondiale de l’autisme: Nouveautés en matière de l’ autisme, la prévention semble une perspective d’avenir. ; écrit le: 2 avril 2012 par drasma1980 modifié le 18 novembre 2014

Selon la dernière classification de l’OMS, L’ autisme est  un trouble de développement qui affecte les fonctions cérébrales, c’est une pathologie de l’enfant de moins de 3 ans qui se traduit par des troubles du langages, des troubles de communications avec l’ environnement et des activités stéréotypés avec restriction des intérêts,

En grandissant, certains enfants atteints d’autisme finissent par mener une vie normale ou quasi-normale. Les thérapies et les interventions comportementales peuvent cibler des symptômes spécifiques et apporter des améliorations considérables

Voici quelques réalités découvertes par des chercheurs intentionnés  partout dans le monde et qui peuvent prévenir l’autisme si on y arrive à temps.

.

.
  • L’autisme touche plus fréquemment les garçons que les filles. C’est pourquoi on suspecte un facteur génétique ou hormonal. Une hypothèse est d’ailleurs avancée : une masculinisation du cerveau, liée à une action de la testostérone et du chromosome Y, une hypersécrétion de cet hormone chez la femme pendant le début de sa grossesse en être une cause.
  • le mercure, qui est un puissant perturbateur des neurotransmetteurs  est incriminé dans les causes de l’autisme, il altère le comportement et l’humeur. Or le mercure est partout, dans les piles et les ampoules, la javel, les pesticides, les amalgames dentaires… le mercurochrome… de nombreux vaccins et antibiotiques (il entre dans la fabrication des anti-infectieux, antifongiques  et conservateurs)vacciner son enfant devient hyper compliqué âpres cette découverte.
  • D’après des chercheurs américains, les maladies mentales telles que l’autisme et la schizophrénie pourraient être liées, lors de la digestion, à une dégradation impropre de la caséine, une protéine trouvée dans le lait et les produits laitiers.ils ont prouvés que ces protéines se retrouvent non seulement dans le sang mais aussi dans les parties du cerveau liées aux symptômes de l’autisme et de la schizophrénie  et ils ont aussi trouvé que chez 80 % des enfants, les symptômes de l’autisme et de la schizophrénie, s’estompent ou disparaissent après qu’on eût changé leur régime en un régime sans lait.
  • Une autre raison qui pourrait expliquer une concentration de peptides plus élevée que la normale dans le cerveau, est une paroi intestinale anormalement poreuse. Dans ce cas, en effet, des quantités accrues de peptides peuvent traverser la barrière intestinale et se retrouver dans le flux sanguin avec de possibles conséquences cliniques. Cette caractéristique de perméabilité accrue de la paroi intestinale a d’ailleurs été retrouvée chez une grande proportion d’enfants autistes
  • Plusieurs études sur le sujet se fondent sur l’existence d’une importante interaction entre les systèmes digestif, immunitaire et cérébral. Le Candida Albicans  figure parmi les composantes potentielles de cette problématique. Il s’agit d’une levure (communément appelée champignon) présente chez tous les êtres humains le Candida semble  affecter la perméabilité de l’intestin grêle et les défenses du système immunitaire
  • Des chercheurs californiens ont quant à eux recherché des causes physiologiques à l’autisme. Ils se sont penchés sur le périmètre crânien à la naissance et dans les premiers mois de la vie d’enfants diagnostiqués autistes. Et ils ont ainsi observé que ces enfants avaient apparemment une tête un peu plus petite que la moyenne à la naissance, et qu’ensuite leur cerveau connaissait une phase de développement accéléré par rapport à la normale, pour dépasser en taille celui des autres enfants dès la première année. Certes, les auteurs n’ont pas identifié de lien de cause à effet entre ces observations et l’autisme. Mais cette corrélation reste pour l’instant un outil éventuel de dépistage.

Vidéo:  A l’ occasion de la journée mondiale de l’autisme: Nouveautés en matière de l’ autisme, la prévention semble une perspective d’avenir.

← Article précédent: Le syndrome de Diogène Article suivant: Actualités sur la dépression, découvertes des nouvelles causes et des nouvelles Thérapeutiques.


Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles