Homme timide: homme timide psychologie

> > Homme timide ; écrit le: 21 novembre 2011 par La rédaction modifié le 2 mars 2019

Les études démontrent que la timidité chez les femmes ne pose pas réellement un problème sur le plan de la séduction, les hommes acceptent facilement ce comportement.

Les hommes semblent porter entièrement le fardeau culturel de la timidité en ce qui concerne les rencontres hétérosexuelles. Un homme timide est considéré comme peu séduisant, peu attirant.

Bien que les personnes timides soient perçues comme des personnes autoritaires et peu amicales, les études confirment qu’il s’agit d’une fausse impression. La personne timide n’est pas réellement regardée, par les autres, avec hostilité. Les personnes timides sont extraordinairement sensibles aux réactions négatives des autres, toute réaction négative est considérée comme une menace, qui entraîne une rumination (analyses répétées de la même idée) et anxiété. Cela peut se traduire par un dysfonctionnement sexuel ou social comme la difficulté de rencontrer ou de faire évoluer une relation, et parfois par des difficultés érectile chez les hommes, ou inhibition orgasmique.

Les timides sous-estiment leur capacité de faire face aux situations sociales, sont pessimistes, n’attendent jamais une réponse favorable, et utilisent parfois la timidité comme une excuse de leur échec, ou pour leur évitement.

Les hommes timides se mettent en couple plus tard que leurs pairs, ou des mariages moins stables. Ils disent qu’ils ont plus de problèmes à se réaliser que leurs pairs non timides. Ils évitent les situations où ils seront évalués.

D’autre part, la timidité engendre de conséquences négatives importantes plus de problèmes de santé liée au manque de réseau social et de soutien, moins de réalisation professionnelle qui entraîne un niveau socioéconomique plus bas que les autres.

En cas de timidité chronique, l’isolement social mène à la solitude, accompagné de son cortège de maladies psychologiques comme l’anxiété ou la dépression.

Les traitements efficaces pour la timidité des hommes existent et peuvent apporter des bons résultats. Ces traitements existants incluent généralement

  • Exposition aux situations intimidantes imaginaires afin désensibiliser la personne.

  • La gestion de l’anxiété

  • Traitement comportemental

  • Communication

  • Apprentissage de l’autorité.

Les traitements de la timidité chez l’homme se rapprochent des traitements de la phobie sociale en général.

← Article précédent: Définition personnalité Article suivant: Identité et communication


Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles de tout le site