/*

Adolescent Violent

Vous êtes ici : Accueil » Adolescence » Adolescent Violent

 

downloadIntroduction:

Passerelle entre l’enfance et l’âge adulte, l’adolescence c’est l’âge d’ouverture sur de larges horizons inconnus, parsemé d’embûches: affirmation de soi, choisir une carrière, d’explorer la sexualité, etc. Dans le même temps, il s’agit de la renonciation de l’enfance et un détachement d’avec les parents. Le tumulte de l’adolescence, généralement associée à âge ingrat, les adolescents sont une sorte de groupe social «à part», peut-être oublié, avec lequel les parents, mais aussi les éducateurs et la société en général ne savent pas trop bien comment communiquer. Pourtant, cette période délicate est celle dans laquelle le ou la jeune construit étape par étape son autonomie affective et relationnelle. L’adolescent(e) n’est pas seul(e) dans cette aventure incertaine. Souvent, cette période représente une phase de profonde remise en question pour toute la famille. Certains d’entre eux ne parviennent pas à trouver suffisamment de ressources internes pour supporter. Cela peut entraîner de nombreuses difficultés, de sorte que les structures sociales spécialisées tentent d’appréhender avec toute l’attention nécessaire.

Attitude des parents envers l’adolescence:

La plupart des parents ont peur de la crise de l’adolescence. Ils se préparent à affronter la révolte, la rébellion, l’irritabilité de leurs enfants. Comment gérer cette crise avec le moins de dommages possible? Oui, l’adolescence, les jeunes commencent à aimer le bruit, l’anarchie, l’excès, le danger, le rejet … Plus ils se surpassent, ils se sentent plus en vie. Cet âge est redouté par les parents qui craignent que leurs enfants qui étaient jusqu’à là obéissants et dociles soient libérés du joug de l’autorité parentale. Pire, ils craignent que leurs bambins deviennent complètement incontrôlables et qu’ils n’errent dans une direction sans repères, ni limites, ni interdictions. Comment garder la situation sous contrôle? A l’adolescence, il y a une métamorphose presque subite. Il est un âge où toutes les normes sont rejetées, une époque où nous cherchons de nouveaux repères, en plus de ceux qui ont été héritées des parents, un âge où l’on veut connaître ses propres limites, où l’on veut tout explorer et découvrir… Et si cela est très constructif, l’expérience montre malheureusement que cela ne pourra avoir lieu sans danger plus ou moins graves. C’est ce qui inquiète les parents et ils ont raison! Mais cette préoccupation devrait inciter les parents à exploiter les données de la psychologie de l’adolescence pour assurer à leur enfant un passage obligé par l’adolescence sans trop de difficultés ,ni séquelles au plan relationnel et affectif .

Comment pouvons-nous assurer une transition harmonieuse de l’adolescence?

Lorsque les adolescents ont le sentiment qu’ils doivent s’explorer et découvrir de nouvelles sensations et de nouveaux concepts, ils peuvent se livrer à des actes et à des comportements qui peuvent mettre leur vie en danger. Ils enfreignent les règles, juste pour savoir ce qui arrive ensuite. Les émotions recherchées par les jeunes peuvent les amener à commettre des actes très dangereux comme: consommer de la drogue, par exemple.

Les parents ne peuvent changer ce besoin de découvrir chez la ou le jeune. La seule façon pour que la crise ne déborde pas, est en quelque sorte de gérer l’opposition et la provocation d’un adolescent. Mais attention, il suffit d’un faux pas et vous perdez le contrôle total de la situation! En fait, si un adolescent a essayé une fois de se rebeller en utilisant la force, il doit être arrêté immédiatement. Certes, il va essayer à nouveau, mais les parents devraient toujours être là, ils doivent être impressionnant et lui prouver qu’il n’en a pas le pouvoir! Si vous vous laissez faire une fois, il fera sa loi et imposera son autonomie.

Parents d’adolescents, donner à vos enfants le bon exemple!

Cependant, n’oubliez pas que ce rebelle a également besoin de notre amour, et il a un besoin de sécurité et aussi il a besoin de nous en tant que gardiens. Pour être des parents servant de «repères» nous devons donner le bon exemple. Si nous voulons que nos jeunes enfants restent polis et nous parlent avec respect, nous devons faire la même chose envers eux  ! Tout débat dans le cadre familial doit toujours se dérouler dans le cadre du respect. Les adolescents ont tendance à copier le mode d’expression des adultes, cela leur donne l’impression d’apparaître beaucoup plus grands. Si l’adolescent(e) agit avec arrogance et provocation, il / elle doit être arrêté(e) sans toutefois en faire un drame chaque fois qu’il dit un mot déplacé. Nous devons lui poser des limites en mettant l’accent sur les interdictions. Il/elle doit comprendre que tout n’est pas permis et qu’il/elle doit respecter ses parents.

Il est donc de plus en plus difficile pour les parents à gérer cette transition vers l’âge adulte. Si quelques conseils peuvent vous aider à réussir cette épreuve. Soyez conscient que les adolescents passent pacifiquement et harmonieusement par cette crise s’ils possèdent des repères solides aux quels ils s’accrochent. Et il est aux parents de leurs fournir ces balises. À partir de l’image que certains parents donnent: il est difficile pour un adolescent de faire ses propres règles de vie que ses parents ne respectent pas …, Et que les adultes ont de plus en plus choisi de devenir parents “copains” complique un peu la situation, car répétons le l’adolescent a besoin qu’on lui indique les limites. Et si vous avez des problèmes réels pour faire face à cette crise d’adolescence, n’hésitez pas à consulter un spécialiste, y compris pédopsychiatre, éducateur spécialisé, ou encore faire recours à une institution spécialisée (association, Maison de l’Adolescence…).

Nous devons toujours et encore maintenir le dialogue. Un adolescent a besoin de se sentir aimé, mais doivent aussi comprendre qu’il y a des limites à ne jamais dépasser. Il / elle doit se sentir en sécurité sans avoir l’impression qu’il/elle est libre. Ses parents doivent toujours être là pour lui /elle, mais sans trop interférer dans ses affaires parce qu’il / elle reste encore une marge de liberté raisonnable. Mais il / elle doit comprendre que la liberté se mérite et il /elle doit faire ses preuves en démontrant qu’il / elle a vraiment grandi s’il / elle veut être traité(e) comme un(e) grand(e).

Adolescent Violent

 

Vidéo : Adolescent Violent

youtube=http://www.youtube.com/watch?v=nmIWxxvj3sM

One Response to "Adolescent Violent"

  1. atakat  31 décembre 2011 at 23 h 44 min

    ah beeeen ouiii tous ce quie est dit est logique

    Répondre

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié