Psychologie effet acteur-observateur

> > Psychologie effet acteur-observateur ; écrit le: 12 janvier 2012 par Hela

Encore appelé « biais acteur-observateur ». Tendance à la différenciation de l’explication que font des individus d’un même événement selon qu’ils se trouvent en position d’implication ou d’observation de cet événement. Ainsi, ni nous échouons à un examen nous pourrons invoquer la difficulté de ce dernier, le fait qu’il n’était pas dans le programme, que l’enseignant est quelqu’un de dur tandis qu’un observateur n’ayant pas passé cet examen qualifiera l’échec comme provenant de l’absence de travail et de motivation de la part du candidat. Un même événement renvoie ici à des causes explicatives (internes ou externes) différentes. On constate généralement que lorsque l’issue d’un événement est positive, l’acteur explique cet événement en fermes de causalité interne tandis que l’observateur l’explique sous forme en terne (par exemple, l’acteur expliquera la réussite à un examen par le fait qu’il était incollable sur le thème tandis que l’observateur dira que le sujet était facile ou l’évaluateur particulièrement tolérant). Lorsque l’issue d’un événement est négative, on tend à observer l’inverse : l’acteur invoque une causalité externe tandis que l’observateur invoque une causalité interne (pour un examen raté l’acteur expliquera l’échec par la dureté anormale du sujet ou de l’examinateur tandis que l’observateur dira que le sujet n’a pas assez travaillé, manque de motivation).

← Article précédent: Psychologie éclairement (unités)-luminance Article suivant: psychologie effet d’assimilation


Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles de tout le site