Psychologie de la perception: les types de perception en psychologie

> > Psychologie de la perception ; écrit le: 15 novembre 2011 par La rédaction modifié le 9 septembre 2019

Définition de la perception en Psychologie:

En psychologie cognitive, la perception est définie comme la réponse de la personne à une stimulation externe se manifestant par des phénomènes chimiques au niveau neurologique des organes des sens et système nerveux central et par divers mécanismes qui tendent à confondre cette réponse à son objet par des processus tels que la représentation de l’objet , la différenciation de l’objet par rapport à d’autres objets.Chez les humains, il y a cinq sens pour fournir cette information permettant de percevoir un objet donné et l’identifier ,ces cinq types de perception basiques sont la perception visuelle,la perception auditive,la perception olfactive,la perception tactile et la perception gustative.A ces cinq mécanismes de perception dont le corps humain est naturellement doté ,viennent s’ajouter d’autres types de perception qui ne sont pas spécifiques à des organes de sens particuliers mais plutôt liés à un niveau de maturité psychologique lié à un niveau de développement du système nerveux central ou cerveau, il s’agit de la perception du temps ,de la perception de l’espace et de la perception audiovisuelle.

  • La perception visuelle
  • La perception auditive
  • La perception olfactive
  • La perception tactile

La perception gustative

La langue est la partie du corps qui permet de connaître le goût. Il y a de différentes zones de la langue qui permettent la distinction entre les divers goûts.Au dessous de la langue , il y a une crête médiane qui la sécurise dans la bouche et qui se prolonge vers l’arrière par un pli muqueux. C’est ce qu’on appelle le frein . Sa surface supérieure qui est plate est marquée par le sillon médian (ou axe de symétrie multilingue). La surface est rugueuse par la présence de papilles. L’identification de différents goûts s’effectue par des zones différentes: Le goût salé est détecté par les faces avant et arrière de la langue. La douceur est détectée par le bout de la langue. Le goût acide est marqué de chaque côté de la langue. Le goût amer est détecté par la base de la langue. Nous identifions également les goûts au niveau du cerveau qui nous envoie des informations. Les zones du cerveau sont nombreuses: les zones motrices qui commandent l’activité musculaire , les zones d’association qui se rapportent à l’émotion et l’intelligence et enfin les zones sensibles. Parmi eux il y a quatre domaines: l’aire visuelle, l’aire auditive, l’aire olfactive et l’aire gustative .

La perception du temps ou perception temporelle

Si nous avons des yeux pour voir, des oreilles pour entendre et un nez pour sentir, nous n’avons pas les récepteurs sensoriels spécifiques dédiés à la perception du temps. Cependant , nous sommes capables de percevoir le passage du temps. L’étude de la perception du temps est ainsi confrontée à un paradoxe, qui se réfère à la nature de l’époque où les expériences psychologiques qui tentent de donner des réponses,aux pensées philosophiques,à notre compréhension du fonctionnement du cerveau et à notre connaissance des rythmes circadiens. La perception du temps a été l’objet de nombreuses études depuis les premières études dans le XIXe siècle aux explorations psychophysiques au moyen l’imagerie cérébrale. Les expérimentateurs ont distingué les différents types de phénomènes qui sont tous de la perception du temps: la perception de la durée , la perception du rythme, de l’ordre temporel et de la simultanéité, la question demeure de savoir si ces différents domaines de la perception du temps sont effectués par les mêmes mécanismes ou non, en particulier d’autres distinctions ont été introduites sur la base des échelles de temps considérées.

La perception de l’espace

Tout comme la durée, les distances entre les objets peuvent être une perception. Ainsi, il est possible de dire si un tel objet est plus proche de nous que l’autre ou que telle est plus grande que l’autre.En tous cas ,les recherches scientifiques montrent que le lobe pariétal du cerveau joue un rôle important dans la perception de l’espace.

La perception audio-visuelle

En dehors des situations naturelles pour les quelles nous pouvons toujours parler d’un phénomène de perception audio-visuelle ,ce type de perception est plutôt le résultat du développement technologique récent de l’humanité avec le cinéma,la télévision et la caméra numérique et l’ordinateur et avec un tel développement technologique il y a eu un développement en parallèle de la psychologie de la perception notamment ayant rapport avec l’information ,la communication et la publicité.

Psychologie de la perception

← Article précédent: Approches psychologiques de l’organisation Article suivant: Psychologie de la perception: la perception auditive


Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles de tout le site