Fatigue angoisse

> > Fatigue angoisse ; écrit le: 15 novembre 2011 par La rédaction modifié le 27 octobre 2014

 Fatigue angoisse

Ce sont des maladies de la personnalité, la gravité mineure, ne comportant pas de graves problèmes de comportement et ne nécessitent pas d’hospitalisation (internement).

Névroses exprimées par des troubles dans lesquels les patients sont conscients et dont la présence est liée à un traumatisme psychologique (récentes ou anciennes). Le sujet névrosé a une perception exacte de la réalité qui l’entoure, son état, il peut décrire en général.

Dans l’esprit du névrosé, en fait, la réalité a aucune altération profonde mais seulement une certaine tension. Troubles affectifs, ne pas diminuer les pouvoirs du patient. Il garde toute sa lucidité, sa raison, même si celle-ci apparaît sensiblement infléchie et prendre à vivre sur ce qu’on peut appeler une ‘logique morose’.

Une autre caractéristique de la névrose réside dans le fait que le sujet est pleinement conscient du mal que les grèves et les combats dans la recherche des causes autour de lui.

Pour S. Freud, les névroses sont une expression de la inconscient. Il dit que c’était l’angoisse qui est le véritable moteur des névroses. Et névroses décrit comme phobique, obsessionnel, voire une hystérie jamais représenter les différentes attitudes envers l’objet de l’angoisse dont il est assailli.

Ey pour leur caractéristique essentielle est “c’est une forme pathologique de l’existence qui ressemble à une existence normale.” Neurosis est évident, et nécessite donc un traitement, alors qu’en l’absence de toute cause apparente, l’environnement ou le médecin constate le ralentissement ou l’arrêt de l’activité du sujet ou d’une diminution de la quantité de son travail et une détérioration de ses relations avec les autres.

Le patient se plaignait de fatigue écrasante, tandis que les raisons qu’il invoque ne sont pas proportionnées. Cela réduit la fatigue pendant la journée, et augmente avec l’inactivité. Le reste ne dégage pas le patient. Il est une névrose très fréquente.

Il se présente sous la forme d’une préoccupation angoissante et parfois obsédante manifestée par le patient sur son état de santé, il craint une maladie permanente. Les consultations médicales sont nombreuses plaintes sont nombreuses, mais l’examen clinique est normal. Les examens complémentaires sont susceptibles de se multiplier et à établir l’anxiété du patient sur une maladie particulière.

← Article précédent: Fatigue Article suivant: Fatigue et grossesse


Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles de tout le site