/*

Sexualité et grossesse

Vous êtes ici : Accueil » Sexualité psychologie » Sexualité et grossesse

Sexualité et grossesse

Introduction :

La sexualité pendant la grossesse est, souvent, considérée comme tabou. Mais souvent, certains couples continuent à avoir une sexualité épanoui.
La grossesse est une période chargée de changements physiques et psychologiques pouvant influencé le désir sexuel. Pour beaucoup de femmes le désir sexuel s’affaiblit, alors que d’autres voient leur libido croitre.

Changements de la libido :

L’évolution du désir sexuel durant la grossesse s’explique par les bouleversements hormonaux et l’augmentation du taux d’estrogènes. Le vagin et les seins sont plus sensibles. Cependant, chaque grossesse est unique et a son caractère propre.
Durant le premier trimestre, les nausées, la somnolence et la fatigue,ainsi que les changements hormonaux diminuent le désir sexuel.Mais ce n’est pas systématique, des femmes qui ne vivent pas ces malaises durant les premiers mois de la grossesse, peuvent avoir désir sexuel un peu plus relancé.
Général c’est une période calme sous la couette. Le couple est encore sous le coup de l’annonce de la grossesse.
Au cours du deuxième trimestre, les nausées et le malaise disparaissent, une sensation de bien-être envahie la future maman; belle, épanouie, ses sens se réveillent. Certaines femmes connaissent une augmentation du désir sexuel du fait de la réduction de l’orifice vaginal. Mais, pour d’autres femmes, la prise de poids, la peur de faire du mal à l’enfant, les changements que son corps connaît et l’image « sacrée » de la maman prolongent la baisse de désir.
Le dernier trimestre de la grossesse est le moins confortable pour la future maman à cause du volume du ventre, il faut trouver les positions les plus confortables durant les rapports sexuels. Parfois, la peur de déclencher l’accouchement à cause des contractions de l’utérus, amènent la future maman à éviter d’avoir des relations sexuelles.

Sexualité et obstacles psychologiques :

Parfois, voir la femme se transformer en mère est une source de crainte pour l’homme. Il leur faudra du temps pour accepter de voir leur partenaire une femme et une amante.
Le conjoint peut aussi se sentir socialement abandonné , toute l’attention se portant sur l’état de la future mère et du bébé.
L’essentielle dans cette période est d’accepter que le conjoint soit aussi bouleversé que la future maman par cette naissance.

Positions pendant la grossesse :

Pendant la grossesse, la poitrine gonfle, le ventre s’arrondit et se tend, le sexe se modifie sous l’effet de l’hyper vascularisation, ce qui accroit la sensibilité du corps de la femme enceinte, aux caresses et aux mouvements de son partenaire. Le couple doit, donc, s’adapter à ces changements au fil de la grossesse.
Il faut favoriser, les positions les plus confortables pour la femme et celles qui compriment le moins possible son ventre.

  • La position de la “levrette “

Vous êtes à quatre pattes et votre homme vous prend par derrière. C’est une position très parfaite, car le dos ne fait pas souffrir et le ventre ne gêne pas.

  • La position de “L’angevine”

Les deux partenaires sont couchés sur le côté,les fesses de la femme sont tout contre le bassin de l’homme qui la pénètre doucement en gardant les mains libres pour des caresses.
C’est une position douce et calme convient à la femme enceinte durant les 5 premiers mois.

  • La position “en cuillère”

Semble être satisfaisante; l’homme est allongé sur le côté, derrière sa partenaire dont le ventre est soutenu, ce qui rend la position plus confortable. Les mouvements doux et le contact charnel sont renforcés par les caresses de l’homme sur le ventre et la poitrine de sa partenaire.

  • La position de “L’Andromaque”

Où la femme à califourchon sur son partenaire, le ventre est dégagé et elle peut contrôler la pénétration.
Si la pénétration s’avère inconfortable, certaines caresses peuvent procurer du plaisir. Les massages permettront de soulager vos courbatures, le sexe oral et la masturbation réciproque demeurent des options tout à fait convenables.

Sexualité et contre indications :

Généralement, l’activité sexuelle se faire en toute sécurité et les rapports sexuels. Toutefois, il existe des cas ou le couple doit s’abstenir de toute pénétration:

  • Les saignements vaginaux pendant les premières semaines de grossesse ou des crampes dans le bas du ventre pendant les deux premiers trimestres.
  • Antécédents de fausse couche ou d’accouchement prématuré.
  • En cas de placenta praevia (un mauvais positionnement du placenta dans l’utérus).
  • Fuite de liquide amniotique.
  • Lorsque le col de l’utérus est ouvert.

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié