hfpLL2a22bhhB

Les caractéristiques physiques de la puberté:Les caractères sexuels secondaires - C'est Savoir.fr

Les caractéristiques physiques de la puberté:Les caractères sexuels secondaires: caractéristiques de la puberté

> > Les caractéristiques physiques de la puberté:Les caractères sexuels secondaires ; écrit le: 27 septembre 2013 par admin


Les caractères sexuels secondaires se développent et pour la plupart, ils sont visibles à l’extérieur. Il s’agit donc d’une partie importante des changements pour l’adolescente puisque c’est l’image que lui renvoient le miroir et les autres.
La sensibilité accrue et la dépendance inhérente à ce reflet ont des conséquences marquantes sur la construction de l’image du corps et de l’image de soi. Toutefois, la période de transformation est la plus fragilisante et par la suite, le jeune adulte laissera de côté ce souvenir et sera rassuré par ses proportions retrouvées.

La poitrine

Elle se développe sur plusieurs années, parfois irrégulièrement, un sein plus rapidement que l’autre.

La pilosité

Le pubis se recouvre de poils, ainsi que les aisselles, les jambes et les bras plus légèrement. Parfois, un fin duvet pousse au-dessus de la lèvre supérieure. La peau devient plus grasse en raison des glandes sébacées
qui se situent sous l’épiderme et produisent le sébum. Le visage en contient une quantité notoire, ce qui donne lieu à la fameuse acné de l’adolescence. La présence et l’intensité de l’acné sont variables d’un adolescent à l’autre et provoquent encore une inégalité fatale à assumer !

La croissance

Chez la fille, la croissance subit une accélération vers onze ans. Le gain total est de 20 cm entre dix et quatorze ans. Les filles sont en général plus petites que les garçons. Leur ossature est plus fine et leur mus­culature moins développée.

La voix

Elle change aussi, mais elle reste relativement aiguë, car la mue est très légère chez la fille.

La puberté chez le garçon

La puberté commence un peu plus tard chez le garçon, environ dix-huit mois après la fille, entre douze et quinze ans. De même que pour les filles, les transformations du corps n’ont pas le même rythme chez tous et certains ont une puberté précoce ou tardive. Les garçons se compa­rent les uns aux autres pour essayer de trouver des repères rassurants face à ce corps changeant. Le premier signe visible de la puberté chez le garçon est la pilosité pubienne.

Une histoire d’hormones

Tout comme chez la fille, le système hypothalamo-hypophysaire dans le cerveau provoque la sécrétion de deux hormones, la FSH (hormone folliculostimulante) et la LH (hormone luténisante). Celles-ci vont agir sur les testicules qui produiront alors le sperme et une hormone spé­cifiquement masculine, la testostérone. L’hormone de croissance GH et l’androgène sont également sécrétées de façon importante au moment de la puberté. Elles donnent lieu aux transformations anato­miques.

Les caractères sexuels primaires

Les organes génitaux se développent : le pénis et le scrotum à l’exté­rieur et les testicules à l’intérieur. Ce sont les testicules et le scrotum qui croissent en premier, vers douze ans. Environ un an après, le pénis s’allonge et sa croissance s’étale sur deux ans. A quinze ans, le garçon a atteint la maturité sexuelle, avec la spermatogenèse, qui signifie la
production de spermatozoïdes matures. Le jeune garçon connaît alors des érections et éjaculations nocturnes qui le surprennent et le ques­tionnent. Elles sont tout à fait normales puisqu’elles sont la consé­quence des phénomènes hormonaux.

Les caractères sexuels secondaires

La testostérone est à l’origine du développement des caractères sexuels secondaires.

La pilosité  

Dès douze ans, les poils pubiens recouvrent le pénis. Puis des poils apparaissent sur les membres, le visage et les aisselles. Le jeune homme commence à adopter de nouveaux comportements quotidiens (rasage).

La croissance

Elle est plus tardive que chez la fille. La taille augmente spectaculaire­ment vers quinze ans. Le phénomène de croissance à la puberté se fait par poussées entraînées par la production des hormones. Le garçon peut prendre 15 cm en une année ! La musculature et l’ossature crois­sent et donnent une silhouette d’homme.

La voix

Elle commence à changer grâce au phénomène de mue. Le larynx se développe sous l’effet de l’hormone androgène. La voix devient plus grave, mais passe auparavant par une phase intermédiaire où elle connaît des variations d’aigu et de grave. Cette transition confronte le jeune garçon à l’incontrôlable et à la surprise de ce qui sort de son corps. Il doit faire le deuil de cette voix qu’il connaissait depuis des années.

Tableau récapitulatif des phénomènes de la puberté
Début de la puberté Hormones
principales
Organes
génitaux
Caractères
sexuels
secondaires
Fille Entre 10 et 15 ans Oestrogène
Progestérone
Androgène
CH
Vulve
Vagin
Utérus
Menstruations
Poitrine
Pilosité
Taille
Voix
Garçon Entre 12 et 15 ans Testostérone
Androgène
GH
Pénis
Scrotum
Testicules
Pilosité
Taille
Voix

 vidéo:  Les caractéristiques physiques de la puberté:Les caractères sexuels secondaires

← Article précédent: Les caractéristiques physiques de la puberté Article suivant: Les remaniements psychologiques à l’adolescence


Une réponse pour "Les caractéristiques physiques de la puberté:Les caractères sexuels secondaires"

  1. alingarmignig  30 novembre 2017 at 20 h 09 min

    moi je pense que la puberte est lie au fait detre apte a tous par exemple te marier mais estu vraiment capable de donne vie ou de procree un indivue cest a dire les rapport son auriente mais peux tu garder ton couple

    Répondre

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles de tout le site