La jalousie

> > La jalousie ; écrit le: 14 novembre 2011 par La rédaction modifié le 18 novembre 2014

Définition :

La jalousie est une émotion empreinte d’agressivité envers une personne dont on se figure, à tort ou à raison qu’elle possède quelque chose que l’on n’a pas et que l’on désire.
Dans le cadre d’une relation amoureuse, la jalousie est la conséquence de la peur de perdre l’être aimé ou l’exclusivité de son amour au profit d’une autre personne.

Les causes de la jalousie :

Souvent inconscientes, les origines de la jalousie peuvent être multiples et plurielles ;

  • L’insécurité affective de base

Les personnes qui ont été peu touchées dans l’enfance et qui n’ont pas senti l’amour inconditionnel de leurs parents souffrent d’une grande insécurité affective. Elles ont beaucoup plus peur de ne plus être aimées et recherchent des confirmations sous toutes les formes.

.

.
  • La projection de ses propres désirs d’infidélité

C’était l’hypothèse émise par S. Freud. Le jaloux projette sur l’autre son propre désir d’aller voir ailleurs. Comme il ne peut l’assumer, il tyrannise l’autre lui prêtant ses propres intentions fantasmatiques.

  • Une paranoïa sous-jacente

Ce sont les cas les plus graves. Enfermé dans une telle structure de personnalité, le jaloux est continuellement susceptible et suspicieux. Il peut devenir violent au moindre signe extérieur qui attise son insécurité existentielle.

.

.

Comment se comporter avec la jalousie? :

Malheureusement, pour certains couples, la jalousie ne se règle pas aussi facilement, et n’est en aucun cas un sujet de plaisanterie. Si votre conjoint(e) n’a d’yeux que pour vous et que vous fouillez quand même ses poches, son ordinateur ou son téléphone portable, si vous avez engagé un détective privé, vous faites a priori partie de cette catégorie de personnes pour qui la jalousie est un enfer. Cela devient une maladie, qu’il faut donc soigner. Vous vous rendrez vite compte que le problème ne vient pas de l’autre, mais de vous. Se remettre en cause fait partie du processus, pour apprendre à se contrôler et à apprivoiser cette jalousie. Généralement, la psychothérapie vous enseigne à relativiser. A prendre conscience que pour que votre couple dure, il faut avoir assez d’humilité pour concevoir que l’accomplissement de l’autre peut passer par d’autres que vous. Vous aimez la personne ? Acceptez qu’elle soit libre de vous aimer, ou d’aimer autrui. C’est une question de respect, mais aussi de liberté puisque nous ne pouvons posséder une personne.

La projection de l’autre dans des situations d’infidélité est bien souvent à la base de la jalousie maladive. Le psychologue tente donc de vous faire comprendre, que par votre comportement étouffant vous avez toutes les chances de conduire votre partenaire à ce que vous craignez le plus. Certains jaloux l’ont compris, mais ne peuvent s’empêcher de se torturer en invoquant que s’ils venaient à relâcher leur attention, c’est certainement ce moment que choisirait leur partenaire pour les tromper. Et c’est là que la psychothérapie de couple peut évidemment aider, puisqu’il s’agit très souvent d’un manque de communication au sein du couple : exprimer ses fantasmes, ses envies avec d’autres que son partenaire suffit généralement à de ne pas avoir besoin de les mettre en pratique …

.

.

Et puis d’autre part, on vous apprend que jaloux ou pas, si votre partenaire veut être infidèle, il trouvera toujours le moyen de vous “duper”. Accepter cette réalité, est finalement très bénéfique pour les personnes jalouses.

Vidéo:  La jalousie

.

.

← Article précédent: La différence d’âge dans le couple Article suivant: La nuit de noces: mode d’emploi


Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles