/*

Personnalité hystérique

Vous êtes ici : Accueil » Psychopathologie » Personnalité hystérique

La personnalité histrionique a aussi été longtemps dénommée personnalité hystérique. Avec les nouvelles classifications des maladies mentales, ce terme est moins employé aujourd’hui.

Qu’est-ce qu’une personnalité hystérique ?

Le propre d‘une personnalité hystérique, c’est qu’elle a besoin de se mettre en scène, qu’elle théâtralise ses échanges avec les autres. Il s’agit le plus souvent de femmes. Elle s’habille de manière plutôt voyante et originale, en portant souvent des couleurs vives et un chapeau. Elle ne supporte pas que quelqu’un d’autre soit au centre de l’attention. Elle passe parfois pour une « allumeuse  » . Quand elle est en groupe, elle fait parfois honte à ceux qui l’accompagnent car elle s’exprime d’une manière qui paraît très exagérée. Si elle est dans un café après être allée au théâtre, elle parle très fort, rit aux éclats, ou bien prend l’air désespéré en parlant du sujet de la pièce. Elle n’analyse pourtant pas ce qu’elle a vu de manière très élaborée, mais elle met toutes ses émotions pour en parler. Elle croit avoir des amis très proches, mais en réalité, son entourage la supporte assez mal, ne pouvant pas vraiment s’exprimer quand elle est là, ni même échanger avec elle en tête-à-tête, car elle fonctionne là aussi de la même manière, comme si elle était devant un public. On dirait qu’elle est en représentation perpétuelle et ne sait pas vraiment se laisser aller à être elle-même. Et c’est fatigant pour les autres, qui perçoivent qu’ils n’ont pas de relation profonde avec elle.

Pour discuter d’une personnalité hystérique, il faut pouvoir observer au moins 5 des 8 caractères suivants :

– Le sujet est mal à l’aise dans les situations où il n’est pas le centre de l’attention.

– L’interaction avec autrui est souvent caractérisée par un comportement de séduction inadapté ou d’attitude provocante.

– L’expression émotionnelle est superficielle et changeante.

– Le sujet utilise régulièrement son aspect physique pour attirer l’attention.

– La façon de parler est très subjective et pauvre en détails.

– Il y a une théâtralisation des émotions.

– Le sujet fait preuve de suggestibilité. Il est facilement influencé par les autres ou par les circonstances.

– Le sujet a tendance à considérer que ses relations sont plus intimes qu’elles ne le sont en réalité.

Que faire pour un individu à la personnalité hystérique ?

Le psy aura du mal à travailler, car avec lui comme avec les autres, cette personne va commencer par se mettre en avant et exposer ses émotions de manière très théâtrale. Il va falloir:

-Lui apprendre à réfléchir sur ses émotions, sur son besoin de valorisation.

-Lui apprendre aussi à se décentrer car une personnalité hystérique a un monde centré sur elle-même et commencer à s’intéresser aux autres signe un immense progrès.

-La rassurer sur sa valeur, en ne s’attachant pas du tout à ce qu’elle expose en avant, mais plutôt en pointant ce qu’il y a de plus discret, plus intérieur comme qualités chez elle.

-Lui faire découvrir qu’elle est peut-être autre chose que ce qu’elle met en avant. Et qu’elle ne cache pas quelque chose qui n’est pas estimable, mais de belles choses.

-Lui faire prendre conscience que pour se faire aimer, il faut aussi s’intéresser aux autres.

Personnalité hystérique

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié