/*

L’adolescence, entre crises et compromis

Vous êtes ici : Accueil » Adolescence » L’adolescence, entre crises et compromis
L’adolescence, entre crises et compromis

L’adolescence est une phase du développement humain physique et mental, séparant l’enfance de l’état adulte. Elle s’accompagne de nombreuses transformations aux plans biologique, social, psychologique et intellectuel. Le terme vient du mot latin adolescentĭa.
Parmi les grands changements physiques subi par l’adolescent :
Chez la fille : développement des seins, de l’appareil génital. Prise de poids. l’apparition des règles.
Chez le garçon : premières pollutions nocturnes, mue de la voix, pilosité, croissance osseuse et staturale.
Ces changements physiologiques impliquent des modifications psychologiques .L’enfant est aux prises avec son image. Et cette métamorphose est d’autant plus difficile à accepter, que l’on prête instinctivement plus attention au regard des autres. Du coup, et dans la quête de repères, les adolescents se construisent souvent à l’aide de modèles qu’ils idéalisent.
Chacun évolue à sa vitesse et selon les événements qui l’entourent, ce qui peut engendrer des difficultés, voire des conflits avec les proches ou la famille. Les fréquentations augmentent, ce qui entraîne un changement de personnalité. L’adolescent doit alors trouver sa place au sein d’un nouveau cercle amical. Évidement l’entourage conditionnera le cheminement du jeune à travers l’enfance et l’adolescence, les parents ne doivent donc pas hésiter à guider leurs enfants dans leurs pas, et la conduite à adopter doit être efficace, sans ca le but ne sera jamais atteint.
Bien qu’ils ne l’avouent jamais, les adolescents ont besoin de leurs parents pour acquérir une autonomie et une confiance en soi. Il est donc très utile de les écouter, en tentant de comprendre ce qui a pu motiver leurs faits et gestes. Par ailleurs c’est une phase ou l’enfant cherche à accroître sa maîtrise de soi, ainsi que sa faculté à prendre des décisions, il est donc très important de ne pas contester la façon dont votre adolescent voit les choses. Essayer de ne pas aller au clash, soyez plus dans une ambiance de débat, et puis si jamais la situation dégénère, relâchez la pression tout en essayant de résoudre le différent plus tard, une fois que les esprits se soient calmés. Vous avez tous les deux la responsabilité de la relation.
La qualité du dialogue, l’authenticité et la confiance sont donc des ingrédients indispensables à la réussite de la relation avec l’adolescent. Essayez donc de lui montrer que vous êtes à l’écoute, lui faire comprendre que l’ n’est guère une contrainte, mais juste le meilleur moyen dont il pourra se servir pour rester sur le droit chemin. Si vous y parvenez, c’est que vous avez fait le plus dur !

Vidéo: L’adolescence, entre crises et compromis

https://www.youtube.com/watch?v=D2d8IG5nv0Y

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié