/*

L’adultère

Vous êtes ici : Accueil » Couple » L’adultère
L’adultère

Définition

L’adultère est le fait d’avoir des relations sexuelles hors mariage. Toutes les religions divines l’interdisent. Les lois humaines le criminalisent et le punissent. Jusqu’au début du 19ème siècle, la majeure partie des sociétés civilisées ne le considérait pas aussi criminalisés pour les adultères commis par les hommes. Le mariage était plutôt considéré comme un échange de propriété contracté entre des hommes.

Les justifications et in-justifications  

Avant, c’était largement justifié pour les hommes qui s’absentaient longtemps pour des raisons diverses ou partaient en guerre et vu la longévité des périodes d’absences, il était quasi normal qu’un homme ait des relations sexuelles afin d’assouvir ses besoins naturels alors que les femmes se nantissaient de patiente.

Autre argument que défendaient les hommes, les mariages arrangés n’étaient pas toujours porteurs de bonheur pour les jeunes hommes rêvant d’amour conté dans les fables.

De nos jours, cet acte est réprimandé par la loi au vu de l’évolution des sociétés, le couple s’auto choisit en toute âme et conscience et se jure amour et fidélité pour la vie.

Les raisons

Si à un certain moment, les raisons étaient soit disant justifiés, de nos jours c’est considéré comme un mal irréparable pour les conjoints trahis.

Les motivations

Des fois cela peut-être spontané, incalculé, on est pris au piège sans s’en rendre compte dans un moment de faiblesse. Et l’adultère se concrétise des fois sans lendemain mais dans d’autres cas c’est le virage qui engendre la faussée au sein d’un couple.

Dans d’autre cas, la routine motive pour partir à la recherche d’autres sensations et de goûter à l’interdit.

Cela me rappelle la chanson « Comme d’habitude » interprété par plusieurs et même traduites en d’autres longues qui restent l’un des succès de la chanson française.

Les conséquences

L’adultère déstabilise la femme ou l’homme trahi, ça ne passe pas, ça bloque, ça déstabilise et ça sème le doute. Des questions fusent dans l’esprit des trahis, est-ce l’âge, le physique ou la beauté qui ont motivé l’adultère ?

On entre dans une phase de doute et de se sentir mal dans sa peau, comment on ne s’est pas rendu compte ?

Qu’a-t-on fait pour mériter cela ?

Et c’est la descente aux enfers, divorcer ou pas, comment vivre avec un être devenu impur ? Comment coucher avec un être qui couche à droite et à gauche ? Comment supporter le conjoint auteur d’adultère ? C’est salissant.

Conclusion

L’adultère restera un acte frustrant pour tout être normal. Il faudrait peser le pour et le contre avant de passer à l’acte. L’adultère même droit à une cassure, à un divorce et à la perdition d’un foyer.

Si l’adultère est dicté par la recherche de sensations différentes que celles vécues avec les conjoints, le dialogue pourrait rapprocher et consolider les couples. Comme quoi, pourquoi chercher midi à quatorze heure ?

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié