Break dans le couple

Break dans le couple

Introduction :

Faire un break dans un couple est souvent une solution pour essayer de sauver le couple ou préparer la séparation.
Les thérapeutes de couple proposent cette séparation provisoire en cas de crise dans le couple (infidélité, problèmes sexuels…)pour faire le point.

Mais cette séparation provisoire peut être une arme à double tranchant que vous pouvez retourner à votre profit ou qui peut se retourner contre vous.

Pourquoi faire un break ?

Les raisons invoquées pour faire un break sont de mettre de la distance, de prendre du recul, pour redémarrer sur des bonnes bases et raviver la flamme d’amour. Mais, le break n’est pas une baguette magique, car cette séparation peut retourner contre vous et provoque une séparation définitive du couple.

Pourquoi cette peur de renoncer au couple ?

Disputes, baisse du désir… petite à petit, l’envie de la séparation se précise. Mais au moment de l’action, le doute surgit.

  • La peur de l’être abandonné

Le rejet est difficile à supporter, c’est une blessure narcissique violente.
La peur de l’abandon se manifeste par la peur de rompre et de renoncer au couple.
La relation fusionnelle avec la mère et la crainte de l’abandon, pousse l’enfant à combler ce manque à l’aide d’un objet transitionnel (doudou) qui porte l’odeur de sa mère. Dans la relation de couple, le partenaire joue symboliquement le rôle d’objet transitionnel.
La séparation peut évoquer l’abandon, le vide et le manque.

  • La jalousie

Inconsciemment, quitté ou être quitté sont la même chose, influencée par ses pensées inconscientes, une femme qui vient de rompre déprime. Elle a la sensation d’avoir été quittée. Cette situation rappelle la rivalité pendant la phase de l’Oedipe. Certaines femmes revivent cette impuissante rivalité. On voit des femmes sur le point de rompre décident de rester : lorsqu’elles s’aperçoivent qu’une « rivale » convoite leur compagnon, instantanément, leur désir éteint renaît de ses cendres.

  • La peur de la solitude

Selon Winnicott, la capacité de l’individu d’être seul est un des signes de la maturité du développement affectif. La sécurité intérieure est nécessaire pour affronter les frustrations de la vie. Sans cette sécurité, la peur de la solitude ne peut être dépassée et conduisant, souvent, à un manque de confiance et une défaillance de l’idéal du moi.

  • La peur d’avouer son échec

Le break est une solution pour des couples qui ont peur de rompre.

La rupture signifie l’échec, donc ces couples adoptent cette solution pour repartir sur des nouvelles bases et éviter de mettre leur relation en échec.

L’image du couple idéal formée dans l’enfance et l’adolescence, renvoi à un terrible sentiment d’échec, pour les couples qui sont au bord de la rupture.

Face à la défaillance de la relation de couple, le surmoi qui s’est construit à partir de l’idéal social renforce notre sentiment d’échec.

Comment gérer le break ?

La décision de faire un break doit être prise par les deux partenaires.
Au début de toute séparation, le manque est fort, on se sent perdu, parce qu’on a l’habitude d’avoir l’autre à ses côtés.
Par la suite, viens une période ou la solitude est de plus en plus appréciée, on commence à découvrir des petits plaisirs en solo, puis revient à nouveau, le manque de l’autre et on a envie de retrouver son partenaire. Ou bien, on se plait à être seul.

Le break vous aide à vérifier votre degré d’autonomie ou de dépendance à l’autre, et vous permettra de prendre une décision convenable. Si le break est réussi, il vous permettra de réajuster vos besoins, d’être moins demandeur et plus attentif à l’autre et de retrouver le plaisir d’être ensemble au quotidien.

Mais, attention, il ne faut pas que cette parenthèse soit trop longue et sa durée
Doit être définie à l’avance.

Chacun des deux partenaires, devra dire à l’autre où il en est et comment il vit la séparation.

Si elle est bien exploitée, cette séparation provisoire sera le point de départ d’un couple plus fort et plus unie. Mais sans conseils éclairés et une bonne stratégie, vous avez tendance à commettre des erreurs irréparables.

Break  Break dans le couple

One Response to "Break dans le couple"

  1. francis  27 avril 2013 at 0 h 12 min

    Pour ce qui me concerne je suis dans cette phase avec ma compagne qui est chef d’équipe avec des horaires décalés, elle a décidé de faire un break, au début j’étais pas très emballé et en final je suis pour à fond.

    Après reflexion je pense que cette solution permettra de repartir sur des bases differentes.

    Par contre il faut savoir etre patient et respecter certaines regles, fidélité, pas de tel, sms, mails ….

    J’ai consulté un psychologue qui m’a encouragé dans cette voie, ma compagne consultera seule et ensuite nous consulterons ensemble si elle le souhaite.

    Le temps et la patience sont les ingrédients nécessaires avec de l’amour du respect de la volonté et de la communication

    Répondre

Leave a Reply

Your email address will not be published.